Mon challenge

petits pas pour gravir une montagne alimentation pauvre en FODMAP

D’abord pourquoi j’ai créé ce blog;

Cela fait plusieurs années que j’ai des problèmes intestinaux, ça a débuté avec des troubles intestinaux rares et peu douloureux jusqu’à devenir quasi quotidiens et douloureux.

Ce n’est que quand ils sont devenus handicapants que j’ai osé en parler à mon médecin, j’ai alors fait pas mal d’examens médicaux, prises de sang, analyse des sels, coproculture, coloscopie, fibroscopie, biopsies intestinales… mais il n’y avait rien de probant. Le gastroentérologue m’a alors donné des extraits pancréatiques contenant des enzymes pour améliorer mon absorption des nutriments et mon médecin généraliste m’a dit que j’avais un intestin irritable et m’a donné des médicaments contre les ballonnements et la douleur (Météospasmyl et Debridat) mais ça n’a pas amélioré mon inconfort.

Lors de la reconversion de la diététique, j’ai découvert une alimentation (l’alimentation pauvre en FODMAP) qui permettrait d’améliorer les symptômes du syndrome de l’intestin irritable / syndrome du colon irritable / colopathie fonctionnelle. J’ai alors parcouru internet pour trouver des informations puis acheté des livres sur le sujet, j’ai lu des études scientifiques, je suis allée à des congrès et je me suis inscrite à une formation sur cette alimentation pauvre en FODMAP pour les professionnels. Puis je l’ai testé sur moi et elle a très bien marché, ça a été un soulagement énorme au quotidien

En voyant le temps que j’ai mis pour récupérer les informations et les comprendre, je me suis dit qu’une personne, qui comme moi, découvrait qu’elle a le syndrome de l’intestin irritable, et qui en plus n’avais pas de connaissance en diététique et nutrition, devait se sentir perdue. J’ai eu alors envie de faciliter la vie de ces personnes en leur donnant une méthode pour entamer sereinement cette nouvelle alimentation tout en prenant du plaisir. Une méthode qui se ferait étape par étapes, petit pas par petit pas. Elle vous permettra de ne pas vous sentir submergé par les informations et ne pas être bloqué par la vision de  la montagne à gravir grâce à la seule vision du prochain pas à faire qui est faisable et surmontable.

Voila donc mon challenge:

– Je vais écrire une semaine sur deux un article sur la méthode de l’alimentation pauvre en FODMAP à suivre pour améliorer les symptômes de la colopathie fonctionnelle, avec des informations sur les pathologies, les différents FODMAP et les aliments que vous pouvez et que vous ne pouvez pas consommer, mais aussi sur des conseils.. Je vais donc condenser toutes les informations que j’ai lues et entendues pour les rendre claires et facilement applicables et ainsi vous permettre de commencer sereinement cette alimentation pauvre en FODMAP. Je vais aussi vous expliquer les étapes par lesquelles vous devrez passer pour mener à bien cette méthode et ensuite comment vous devrez faire pour le reste de votre vie

– Je vais faire une semaine sur deux une vidéo de recette pauvre en FODMAP, afin que vous ne vous lassiez pas, et en vous permettant d’avoir un panel de recettes pour toutes les occasions; pour tous les jours, pour les fêtes, pour des buffets, pour des pic-nic, à emporter au bureau…

– Mon but ultime est de vous motiver à entamer cette nouvelle alimentation et à la poursuivre en passant par chaque étape nécessaire à sa réussite.

 

Surtout n’hésitez pas à me laisser un commentaire, à me donner votre avis, à me donner des idées pour d’autres challenges, à me poser vos questions, à me dire ce que vous aimeriez voir dans ce blog…

Je n’ai su que très tard que mes troubles intestinaux étaient dus au syndrome de l’intestin irritable.
Lors de mes études en diététique, j’ai découvert l’alimentation pauvre en FODMAP que j’ai testé et approuvé ce qui m’a donné l’idée de créer ce blog pour partager mon expérience et aider les personnes atteintes de colopathies fonctionnelles à être soulagées de leurs troubles intestinaux comme je l’ai été.

4 Comments

  1. Steph

    Génial blanche. Je découvre ton site très bien fait et complet et je me demande si je ne vais pas aller consulter pour mon fils qui a parfois douleur au ventre et autres désagréments. Sait-on jamais. Je connaissais pas les fodmap mais je pense qu’après tout, ça pourrait même convenir à tous, on s’avale tellement de saletés de nos jours.

    Reply
    1. Blanche Vidal Soler (Post author)

      Bonjour Steph,

      Merci beaucoup.
      Oui tu pourrais peut être lui faire voir son généraliste/pédiatre ou un gastroentérologue pour vérifier qu’il n’ai pas le syndrome de l’intestin irritable et si il l’a effectivement l’alimentation pauvre en FODMAP lui sera sûrement très bénéfique. En revanche ce n’est pas adapté à tout le monde car ces aliments riches en FODMAP sont des prébiotiques et permet de nourrit les « bonnes bactéries » chez les personnes ne souffrant pas du syndrome de l’intestin irritable. Il faut donc continuer à les consommer mais bien sûr sans les surconsommer.
      En revanche recommencer à faire la cuisine soit même diminuer les produits transformés industriellement et acheter des produits bruts principalement pour les transformer soir même est indéniablement meilleur pour la santé de tous avec syndrome de l’intestin irritable ou non.
      Bonne journée
      Blanche

      Reply
  2. Djida

    Bonsoir Blanche et bravo pour ce beau site, bien fait et contenant des informations très utiles pour justement les malades dont le besoin de connaitre leur maladie voir comment s’en sortir s’impose !

    Tendre la main aux malades comme toi, partager avec eux ton expérience pour leur faciliter du coup leur vie est formidable comme projet dont la raison est à priori noble !

    Reply
    1. Blanche Vidal Soler (Post author)

      Merci beaucoup Djida,
      C’est effectivement mon but d’aider les personnes qui ont la même maladie que moi grâce à mon expérience, mais aussi apprendre de l’expérience des autres car le syndrome de l’intestin irritable donne des symptômes variant d’une personne à l’autre et il est intéressant de voir comment il agit chez les autres et comment on peut les aider avec leur spécificité.

      Reply

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez mon Guide Offert des 300 Aliments pauvres en FODMAP