Faut-il supprimer le lactose et le gluten quand on a un SII

Quand on a un syndrome de l’intestin irritable, la meilleure et la plus durable façon de contrôler ses symptômes c’est de passer par tout les phases de l’alimentation pauvre en FODMAP

Or, l’alimentation pauvre en FODMAP n’est pas du tout un régime sans FODMAP comme certains l’appellent et l’utilisent.

Les risques du régime sans FODMAP

Il ne faut absolument pas ÉLIMINER les FODMAP de son alimentation car c’est inutile voir même dangereux pour l’équilibre nutritionnel avec même parfois des dénutritions sévères. J’en ai d’ailleurs déjà vu chez des patients qui ne mangeaient plus rien et mettaient en danger leur santé !

Ces patients avaient en général décidé de suivre un régime sans FODMAP de leur propre initiative et ils étaient parfois même suivis par un professionnel ou soi-disant professionnel qui n’y connaissait rien à la prise en charge des patients souffrants du SII et qui faisait donc beaucoup de dégâts chez ces patients. Ce qui m’attriste beaucoup

Comment des gens qui n’y connaissent rien peuvent donner des conseils aussi dangereux !

Donc le régime sans FODMAP n’existe pas c’est bien d’une alimentation pauvre en FODMAP qu’il faut parler.

Et qui dit PAUVRE et pas SANS dit que l’on n’élimine aucune classe d’aliments.

 

Faut-il supprimer le gluten de son alimentation quand on a un SII?

On entend souvent parler au sujet de l’alimentation pauvre en FODMAP des aliments sans gluten mais c’est juste parce qu’un des types de FODMAP qui sont les fructanes sont présents dans les mêmes aliments que ceux qui contiennent du gluten : comme le blé, l’orge, l’épeautre, le petit épeautre… Mais ils sont aussi présents dans des aliments qui ne contiennent pas de gluten : comme l’ail l’oignon, certaines légumineuses…

Afin de garder une alimentation pauvre en FODMAP il n’est pas nécessaire de supprimer de son alimentation tous les aliments contenant des fructanes mais il faut juste les limiter dans des quantités pauvres en FODMAP. Une portion d’aliment est considérée comme pauvre en Fructanes quand elle contient moins de 0,2g de fructanes.

Par exemple pendant la première phase de l’alimentation pauvre en FODMAP vous pouvez même consommer un peu de pain : le pain blanc reste pauvre en FODMAP jusqu’à 24g, vous pouvez aussi consommer jusqu’à 40g de pois-chiches en conserves bien égouttés et rincés et c’est pareil pour une grande partie des aliments contenant des fructanes.

Bien sûr ces différents quand on a une maladie cœliaque. La maladie cœliaque est une maladie auto-immune qui détruits les cellules de la paroi intestinale quand elle est en contact avec du gluten. C’est la vraie intolérance au gluten.
Si on n’est pas cœliaque il vaut mieux utiliser sensibilité au gluten non cœliaque SGNC. Quand on a une sensibilité au gluten il n’est pas nécessaire d’éliminer le gluten mais juste de diminuer la consommation des aliments qui en contiennent.

 

Faut-il supprimer le lactose de son alimentation quand on a un SII?

Le lactose est effectivement un des types de FODMAP. Cependant comme pour les autres types de FODMAP il est absolument inutile de supprimer de son alimentation les aliments contenant du Lactose ; vous pouvez continuer à consommer du beurre, du fromage affiné… et ce même avec une intolérance au lactose.

Quand on a une intolérance au lactose on peut quand même consommer des aliments dans lesquels il reste un peu de lactose. Une portion d’aliment est considérée comme pauvre en lactose quand il y a moins de 1g de lactose dedans. Donc ces quantités de lactose sont dans la majorité des cas très bien tolérées par les intolérants au lactose

Si vous voulez en savoir plus sur les produits pauvres en lactose, j’ai écrit un article sur le sujet:
Quels produits laitiers sont pauvres en Lactose

En revanche les situations où il faudra supprimer les produits laitiers c’est quand vous avez une allergie aux protéines de lait de vache APLV . Mais ça n’est pas du tout la même chose que l’intolérance au Lactose. C’est une vraie allergie qui peut même mettre en danger mort par un choc anaphylactique les personnes qui l’ont et qui consomme par inadvertance un aliment en contenant même en trace.
C’est l’allergologue qui est à même de détecter cette allergie.

Il a même une astuce qui permet de pouvoir consommer plus de 1g de lactose par repas, c’est de prendre l’enzyme qui décompose le lactose en galactose et glucose qui sont eux très bien assimilés par l’intestin.

Voilà les comprimés que je commande en ligne : LactoJoy

 

 

 

Alors si vous avez, à votre propre initiative ou conseillé par quelqu’un, éliminé les produits laitiers et les aliments contenant du gluten, réintroduisez les dans votre alimentation. Faites-vous plaisir car le problème n’est pas le lactose, le gluten ou les fructanes mais juste les quantités.

Et je vous conseille de trouvez un professionnel qui soit réellement formé à la prise en charge des troubles intestinaux dus au syndrome de l’intestin irritable afin de ne pas risquer de mette en danger votre santé.

Je peux vous aider à vous débarrasser des troubles intestinaux dus au syndrome de l’intestin irritable

Je sais qu’arriver à contrôler ses symptômes sans accompagnement est très dur, voire impossible et décourageant. Je suis là pour vous aider tout le long des différentes phases de l’alimentation pauvre en FODMAP.

Pour cela, j’ai créé un programme d’accompagnement en ligne où je vous prends par la main pour vous aider à vous débarrasser de tous ces symptômes lors des étapes de chaque phase de l’alimentation pauvre en FODMAP

N’hésitez pas à aller voir tout ce qu’il peut vous apporter en cliquant ici :

3 Commentaires

  1. Corinne

    Merci!
    Pour la glace, j’ai acheté ce qu’il faut pour essayer votre recette de glace coco, et maintenant je vais assez bien pour commencer à manger des sorbets s’ils sont sans additifs,j’utiliserai donc moins souvent les comprimés de lactase 🙂

    répondre
  2. Corinne

    Merci pour cet article. Petite question : à titre indicatif, combien de comprimé de lactase (1 ou 1/2 ou 1/4) prenez vous pour manger une part de glace ou une part (100g?) de fromage blanc en faisselle? Je crois que, par peur, j’en utilise trop et comme c’est assez cher…Bon, je sais que le niveau de tolérance est personnel, mais un repère indicatif serait le bienvenu.

    répondre
    • Blanche Vidal Soler

      J’en prends 1 ou deux comprimés. Mais comme je fais des « exceptions » assez rarement ça ne part pas très vite. Et je supporte bien un yaourt de chèvre donc je n’en prend pas pour ça.

      répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This